Quelles études pour devenir webdesigner

Quelles études pour devenir webdesigner

Le métier de webdesigner est une profession passionnante et très rémunératrice qui offre de nombreux débouchés dans la vie professionnelle. Pour devenir un webdesigner, il faut faire des études spécifiques. Quelles sont alors les formations que l’on peut suivre pour pouvoir embrasser ce métier ?

Faire des études dans le domaine de la communication

Le webdesigner est un acteur qui intervient généralement dans la politique de communication d’une entreprise afin de lui attirer de la clientèle. À cet effet, toute personne qui éprouve le désir de pratiquer ce métier se doit de faire des études précises.

D’entrée de jeu, il est primordial qu’il possède un diplôme de niveau bac+2 minimum, de deux types différents. En effet, une personne qui souhaite devenir webdesigner doit avoir au moins un BTS en communication visuelle optique multimédia ou en métiers de l’audiovisuel. Sinon, elle peut toujours poursuivre ses études pour l’obtention d’un DUT en métier du multimédia et de l’internet, en informatique ou en génie informatique.

Poursuivre ses études pour avoir une licence

L’obtention d’un BTS ou d’un DUT n’est que le début du parcours d’un webdesigner digne du nom. Pour avoir toutes les qualités qu’il faut, il est conseillé de poursuivre les études afin de pouvoir décrocher une licence.

Quelles études pour devenir webdesigner

Il peut ainsi s’agir d’une licence en audiovisuel et multimédia ou d’une licence professionnelle en mathématiques, informatique et technologies techniques et activités de l’image et du son. Une étude en licence professionnelle sciences, technologies, santé et techniques de communication est aussi possible pour renforcer votre niveau dans le métier.

Faire ses études pour obtenir un master

L’idéal pour devenir un webdesigner confirmé est d’intégrer un diplôme de master durant vos études. Cela peut être un master professionnel en art et technologies de l’image ou encore un master en culture et communication, spécialité design d’interface.

Lucie Carpentier